Orthosenso

OrthoSenso, la semelle sensori-motrice Molinari, est une orthèse plantaire qui combine le concept biomécanique et le concept sensori-moteur de la thérapie par orthèse.

OrthoSenso cible la récupération fonctionnelle du pied, en association à d'autres techniques et méthodes de récupération du mouvement du pied dans ses implications posturales.
OrthoSenso est une orthèse qui n'est pas une alternative à la fonction thérapeutique traditionnelle de l'orthèse plantaire, mais en complète l'aspect plus axé sur la physiothérapie.

À partir de la forme tridimensionnelle du pied fournie par la position neutre de l'articulation sous-astragalienne, en utilisant les systèmes CAD pour la conception de la semelle sensori-motrice, les éléments proprioceptifs sont positionnés de façon individuelle par hauteur et intensité et agissent par voie réflexe sur la modulation du tonus des différents groupes musculaires concernés.

Les éléments actifs et passifs sont reprogrammés de façon régulière en fonction du parcours thérapeutique de l'orthèse plantaire et sont rigoureusement contrôlés en étroite collaboration avec le médecin et le kinésithérapeute..

À signaler que, (enlever) dans la numérisation de l'empreinte tridimensionnelle du pied, les éléments sensoriels, pour la bonne configuration en position neutre et axiale des différentes régions du pied justement, agissent et ne rencontrent aucun obstacle dans l'accomplissement de leur fonction de stimulation afférente car ils peuvent en effet être appliqués dans la zone et sur le point précis de l’insertion musculo-tendineuse.

Les semelles sensori-motrices Molinari peuvent être réalisées :


  • avec prise de l'empreinte plantaire 3D à l’aide de système Molinari Parocontour
  • selon la technique d'enlèvement en partant d'une semelle OrthoSenso
  • par personnalisation de la semelle avec la banque de données logicielle OrthoSenso

Les éléments sensori-moteurs

Il s'agit de reliefs qui, par une pression et positionnés dans les régions réceptrices du pied (tendons et muscles), provoquent des réponses musculaires par voie réflexe.
PIN MEDIAN - Activateur

La compression le long de la ligne de développement des tendons des muscles médians déclenche une activation plus intense et anticipée de ces muscles. Positionné sous le Sustentaculum Tali.

Action

La pression exercée sur le tendon s'approche du point d'insertion et d'origine du muscle tibial postérieur. Les fuseaux neuromusculaires enregistrent une diminution de la tension en agissant en synergie avec le muscle tibial antérieur, le muscle réagit à l'avance avec une activité supérieure.

Effet
  • Stabilise l'arc longitudinal médian du pied plat et valgus
  • Combat la tendance à l'hyperpronation, le valgisme du talon, la torsion de l'articulation sous-calcanéenne, le valgisme des genoux.
PIN LATÉRAL – Inhibiteur

Positionné sous le groupe des tendons des muscles péroniers.

Effet
  • Active la jonction tibio-fibulaire en agissant en combinaison avec la stimulation médiane en stabilisant le bord externe du pied dans le pied-bot
  • Stabilise la chaîne musculaire latérale (péronier, abducteurs tractus ilio-tibial)
  • Stabilise la hanche
PIN MÉTATARSIEN - Inhibiteur

Positionné juste derrière les têtes métatarsiennes 2-4

Action

Détend le fascia plantaire en provoquant une pré-tension du gastrocnémien, du soléaire et du fléchisseur long des orteils.

Augmente la tension longitudinale des fuseaux neuromusculaires, les organes tendineux de Golgi enregistrent une forte tension qu'ils transmettent à la musculature des signaux efférents de distension.

Effet
  • La pré-tension induite réduit le tonus des muscles du mollet
  • Combat la rétraction des orteils en griffe
  • Agit sur l'extrémité transverse du muscle adducteur du gros orteil
PIN SOUS-DIGITAL - Inhibiteur

Positionné sous les pulpes digitales

Action

Augmente la composante de la pré-distension sur les fléchisseurs plantaires courts, en renforçant la réponse centrale à la réduction de la tension musculaire du mollet.

Effet
  • Le contact uniforme des orteils sur la surface d'appui et la stimulation des extérorécepteurs favorisent la perception somatosensitive
  • Favorise la modulation de la tension du système achilléo-calcanéo-plantaire

Quelques exemples

Français